Les poêles en céramique sont-elles d’un autre temps ? Pas si sûr !  

Il y a déjà quelques années que la céramique est un nouveau revêtement dans le monde de la cuisine. Nous retrouvons principalement ce concept au niveau des ustensiles de cuisine telle que la poêle. Généralement, la poêle en céramique a des vertus écologiques et nuit donc pas à la santé. La plupart des gens pense qu’elle est révolutionnaire, mais sont-ils vraiment si sûrs de cela ?

Qu’est ce que l’ustensile en céramique ?

Céramique, techniquement, signifie «argile durcie au feu». Ainsi, lorsque nous parlons d’ustensile de cuisine revêtue de céramique, nous parlons d’une sorte de métal (généralement de l’aluminium anodisé dur) recouvert d’une couche de céramique. Les revêtements céramiques antiadhésifs sont généralement fabriqués à partir de minéraux inorganiques, principalement du silicium et de l’oxygène. Inorganique signifie ne pas contenir de carbone.

La plupart des revêtements antiadhésifs céramiques sont appliqués selon le procédé Sol-gel. Sol-Gel est un processus qui convertit la solution liquide inorganique en un gel pouvant être appliqué à toute substance métallique. Les revêtements sol-gel sont appliqués par pulvérisation ou par immersion dans le gel minéral qui est ensuite durci par un processus de cuisson à haute température appelé durcissement. Pour en savoir plus, lisez l’article suivant sur le lien.

L’éloge sur la poêle en céramique

Souvent, quand on lit ce qui est publié sur le thème de la durabilité ou des pratiques «vertes», on a l’impression que quelque chose de vraiment nouveau se passe. L’urbanisation a donné naissance à un nouveau type d’humain, qui n’avait qu’un rapport lointain avec la nature. La poêle en céramique fait alors son apparition pour répondre aux besoins des personnes. C’est une invention non seulement très économe en énergie, mais ne sacrifiant pas pour autant la beauté. Cette ustensile est un dérivé de la poêle verte . La poêle permet en effet, des cuissons douces à basse température. Elle n’exige pas beaucoup de matière grasse.

Les limites de la poêle en céramique

En matière d’adaptation, la poêle est facile à utiliser et semble être très efficace. Elle ne nécessite pas ainsi un protocole d’utilisation spécifique. Cependant, la poêle n’est pas aussi durable qu’elle en a l’air. En effet, elle possède une garantie moyenne d’une ou deux ans. Parfois même, elle lui arrive de ne plus être fonctionnel au bout de quelques mois.

Contrairement aux poêles antiadhésives en téflon traditionnelles, les poêles en céramique ont un revêtement antiadhésif exempt de PFOA et de PFTE, ce qui en fait des poêles antiadhésives non toxiques et peut-être les plus sûres de la gamme des ustensiles de cuisine. Le téflon est une molécule qui résiste à la chaleur et à l’acidité, mais il a toujours été considéré comme mauvais pour la santé.

Mais à quel point les revêtements en céramique sont-ils sûrs? Bien que le PTFE (téflon) ait eu sa part de publicité négative, de nombreux points d’interrogation ont été soulevés concernant la céramique et les ustensiles de cuisson revêtus de céramique. Les préoccupations incluent la possibilité que des métaux et des toxines pénètrent dans les aliments: plomb, cadmium et même arsenic! D’autres lecteurs ont posé des questions sur la durée de vie «antiadhésive» d’une poêle revêtue de céramique. Restent-ils longtemps antiadhésifs? Et si elles se rayent, des toxines toxiques se dissolvent-elles dans vos aliments?

Dans l’ensemble, en ce qui concerne les poêles antiadhésives, la céramique peut être considérée comme le meilleur matériau d’ustensile de cuisine pour la santé. Donc, si vous recherchez la meilleure poêle antiadhésive, découvrez la gamme antiadhésive en céramique. Ces poêles antiadhésives sont probablement les meilleures sur le marché pour une cuisson faible en gras, tout en offrant un matériau de cuisson plus sûr. Une chose à noter cependant est que la surface antiadhésive peut porter avec le temps, mais un peu de soin prolongera la durée de vie de ces poêles saines.